Domaine du Grand Tinel

Grand Tinel Chateauneuf

Créé en 1972, le domaine du Grand Tinel est le fruit de deux familles Castelpapales déjà connues au XVIème siècle. Christophe Jeune et ses deux sœurs Béatrice et Isabelle conduisent aujourd’hui le domaine dans la tradition familiale. Quoique discret et peu connu du grand public, le domaine du Grand Tinel bénéficie d’une reconnaissance professionnelle unanime. Les vins du domaine reçoivent chaque année de nombreuses reconnaissances, citations et récompenses. De plus, le domaine dispose dans sa cave de millésimes reculés toujours disponible à la vente.


Châteauneuf-du-Pape, de l’appellation au mythe

Châteauneuf-du-Pape, c’est avant tout un mythe gorgé d’histoire. Il doit sa réputation à une lignée de papes et moines qui ont développé la culture de la vigne depuis le XIIème siècle. C’est un terroir unique de gros galets roulés emmagasinant les bienfaits du soleil pendant le jour et les restituant pendant la nuit. Treize cépages sont autorisés dans l’appellation, ce qui constitue le plus important poly-encépagement pour une appellation : Syrah, Mourvèdre, Cinsault, Cournoise, Muscardin, Picpoul, Grenache, Bourboulenc, Clairette, Roussane, Vaccarese, Picardan, Terret Noir. C’est aussi un climat protégé combinant un ensoleillement privilégié à l’action du mistral qui réduit la pluviométrie et ses effets les plus néfastes. Enfin, c’est une célèbre bouteille armoriée, représentation stylisée d’une tiare papale placée au-dessus des clés de St Pierre. Pour en savoir plus, consultez le site de l’appellation Châteauneuf-du-Pape.

A la vigne, à la cave

Le vignoble du domaine de Grand Tinel se répartit sur une superficie de 56 hectares sur l’appellation Chateauneuf-du-Pape. Principalement de vieilles vignes, parfois centenaires. Grenache noir, Syrah, Cinsault, Mourvèdre, Counoise (pour le rouge), et Grenache blanc, Clairette et Bourboulenc (pour le blanc).

Le domaine du Grand Tinel pratique un éraflage complet de la grappe dès l’arrivée de la vendange, puis un  foulage. Puis répartition du raisin dans des cuves de fermentation à l’aide d’une pompe à vendange.

La cuvaison dure entre 3 et 4 semaines avec contrôles des températures tout au long de la fermentation alcoolique. Ensuite, soutirage et un pressurage des marcs avec une attention particulière portée au suivi des fins de fermentation. Pendant la durée de fermentation, 1 à 2 remontages par jour avec 3 à 4 délestages (pour le vin rouge uniquement).

Il consiste en des soutirages successifs afin de clarifier le vin. Tout au long de ces opérations, chaque cuve est suivie gustativement. Le vin est ensuite stocké dans des foudres en chêne minimum 1 à 2 ans.

Quelques photos du domaine du Grand Tinel

%d blogueurs aiment cette page :