Badia a Coltibuono

Dix siècles de tradition viticole sans interruption bercent l’histoire du domaine Badia a Coltibuono, dirigé par la famille Stucchi Prinetti. Anti-productiviste, attaché à la protection des diversités, le domaine continue de concevoir le vin comme une expression authentique de l’endroit où il est produit. La passion, le refus de l’éphémère, le respect des valeurs culturelles et des traditions en sont les fondements idéologiques. Le temps est donc le maître mot. Le domaine soigne ses élevages pour proposer des vins de réserve à maturité pour le plus grand bonheur des amateurs.

Chianti Classico, appellation historique de la Toscane

L’appellation Chianti n’en finit plus de progresser, contrastant avec les précédentes décennies du populaire Chianti en fiasque couverte de raphia. Le Chianti Classico est le cœur d’origine géographique de l’appellation, reconnaissable à son emblème, un coq noir (« Gallo Nero »), symbole de la rivalité entre Florence et Sienne. Les plus beaux vins de l’appellation sont basés sur le cépage local, le Sangiovese, par opposition aux « super-toscans », alternative plus moderne basée sur les cépages Cabernet Sauvignon et Merlot.


Environnement durable

Le domaine Badia a Coltibuono assume avec enthousiasme et détermination la protection des actifs naturels : sols, animaux et humains. Ici l’homme fait alliance avec la nature pour produire des vins dans le respect de l’environnement. Mais aussi celui des hommes qui y vivent, des rythmes biologiques et des rythmes de la nature. L’entretien de la santé des vignes est le point de départ de la démarche biologique : enherbement contrôlé pour augmenter la matière organique du terrain et freiner l’érosion afin de rendre les plantes plus résistantes aux maladies.

Agriculture biologique

Badia a Coltibuono a décidé de de ne pas utiliser d’herbicides ou d’insecticides à partir de 1985. Bien avant la conversion officielle à des pratiques biologiques. Le domaine a également décidé de renouvellement le vignoble avec des sélections massales à partir de 1988. Au fil des ans, l’approche biologique s’est intégrée avec plus de succès dans l’exploitation. Finalement, en 1994, les oliveraies ont été certifiées, suivies en 2000 par les vignobles. La gestion des cultures de couverture, le compostage et l’accroissement de la biodiversité sont les éléments les plus essentiels d’une approche organique réellement durable. Cela augmente la santé du sol, ce qui favorise à son tour une meilleure qualité. Mais aussi des rendements plus élevés ainsi que la protection de la santé des travailleurs et de l’environnement. Un sol vivant et sain rend également les vins plus dynamiques et aident à exprimer leur caractère unique.

Quelques photos du domaine Badia a Coltibuono

%d blogueurs aiment cette page :