Mas du Chêne (Luc Vignal & Emmanuelle Delon)

Frédéric COSTE lègue à sa fille Valentine et à son époux Arthur DELON 36 hectares en 1915. Au fil des générations, la famille acquiert une trentaine d’hectares de plus, Raoul DELON de 1935 à 1982, Philippe DELON en 1983 Nicole SOYRIS DELON de 1984 à 1999 Au décès de Nicole en 1999, sa fille unique Emmanuelle décide de tout quitter pour s’installer au mas avec son fils et continuer l’aventure familiale, Son conjoint Luc VIGNAL après quelques années en tant que caviste, décide de passer de l’autre coté de la barrière et se joindra à elle en 2008, De cette union naitra en plus de leurs deux filles 11 cuvées pour la plupart en mono-cépage et en bio.


Le vignoble

Le Mas du Chêne est composé de 64 ha d’un seul tenant situé autour des bâtiments d’exploitation, au sud de l’aire d’appellation des costières de Nîmes, le vignoble représente 50 ha, les 14 ha restant sont composés de bois, de clos d’oliviers et de haies qui participent à l’équilibre du territoire et à la biodiversité, ainsi qu’ à des terres en jachère, Le terroir est composé de galets roulés villafranchiens qui permettent aux eaux de pluie de s’infiltrer dans la couche de cailloux, de se rassembler dans les ravinements des terrains sous jacents et de former une nappe phréatique discontinue qui offre à la vigne une alimentation régulière en eau, évitant ainsi la sécheresse estivale, L’encépagement est très varié, ce qui permet d’offrir de nombreuses cuvées en mono-cépage.

Pratiques culturales

Sur les 50 ha de vignes, Luc Vignal et Emmanuelle Delon ont choisi d’ isoler 10 ha en « bio » pour les cuvées bouteilles. Comme l’indique le nom de la première cuvée « Marche Arrière », c’est un retour aux méthodes culturales des anciens, à savoir: travail des sols, abandon des produits chimiques de synthèse au profit du soufre et du cuivre, broyage des bois de taille, confusion sexuelle contre les papillons du vers de la grappe …

Quelques photos du domaine

%d blogueurs aiment cette page :