CLUB TERROIRS & CO

Livraison gratuite en France dès 350€. Delivery in Europe.

Ventes privées de vins
Bio, Biodynamie & Nature
en direct des domaines

Les quilles de Bator, les affiches d’un serial quilleur !

Les quilles de Bator

Au départ destinées aux copains, les affiches des quilles de BATOR sont désormais accessibles à tous les afficionados de la Quille et du tire-bouchon. Nous sommes heureux de participer à la révélation des dessins et des illustrations d’un serial quilleur !

Ces affichettes (telles que les définit Bator) révèlent à travers leur trait volontairement maladroit, leurs jeux de mots et de couleurs, toute la poésie de la vie secrète des quilles.

Soyez les bienvenus dans cette déambulation humoristique et poétique dans le monde du vin.

Bator, l’ode à la quille

Lorsque, par un heureux hasard, après avoir séché quelques quilles sous l’escorte de quelques amitiés viniques, notre esprit s’attarde sur quelque fond de bouteille et y laisse baigner une part de notre curiosité, il n’est pas impossible d’y déceler de charmantes idées pour, tout à coup, s’enticher des projets les moins attendus … Ainsi naquirent Les Quilles conçues par l’artiste Bator, que nous dévoilons ici non sans plaisir.

Bator passé au tripoli des écoles d’art

il fut tour à tour peintre, décorateur et architecte d’intérieur (nous préférons ne citer ici que ses activités nobles, sa vie ayant été parsemée de bien d’autre faits et gestes autrement plus grandioses…) Mais voilà qu’aujourd’hui, ayant renoué aves ses anciennes amours, ce sacré bonhomme, armé de plumes et de crayons, s’est transformé en « serial quilleur » …

Jusqu’alors dévolue à l’amicale discrétion de son entourage, l’idée a récemment pris de l’épaisseur, disons le tout de suite, dans l’un de ces fief exclusifs fréquenté par un nombre certain de témoins de Jéroboam (pour parler poliment).

La naissance des quilles de Bator

À la suite de quoi, il ne fallu guère plus que quelques apéritifs de bon aloi afin que l’ami Bator ne se mette définitivement la quille en tête, poussé dans ses retranchements notamment par un individu connu sous le substantif de Taulier. (Ce dernier, soudain pris d’une intolérable démangeaison à faire connaître l’imaginaire de son singulier ami, décida qu’il n’était pas possible d’en rester là.)

Désormais toutes quilles dehors, Bator est fin prêt à enjoliver vos mornes intérieurs de ses ornements lagéniformes, esquissés à la main avant d’être affinés par l’action d’une rudimentaire forme d’intelligence numérique, puis imprimées sur un papier d’une qualité prompte à recevoir de telles vues de l’esprit. Ces « affichettes » (car c’est ainsi que Bator les définit) révèlent alors, à travers leur trait volontairement « maladroit » et leurs jeux de mots et de couleurs, toute la poésie de la vie secrète des quilles … Vaste sujet évidement négligé par l’intellect déplorable de notre temps.

Voici donc, pour l’ivresse de vos yeux, quelques morceaux choisis de cette série qui en appellera certainement d’autres. Car si Bator n’est pas un grand dépendeur d’andouille, il faut bien reconnaître qu’il est un grand abatteur de quilles ! Et comme le dit l’adage : on en a bu d’autres ! Nom d’une quille !

Texte: Julius Le Robert