Château de Coulaine

Chateau de Coulaine Chinon

Le domaine viticole du Château de Coulaine est connu depuis 1300. Son vignoble s’étend sur le terroir du Véron, dans la Vallée de la Loire. La propriété est dans la famille Bonnaventure depuis le Moyen-Âge. Le clos historique du château, le Turpenay, est planté de vignes depuis cette époque. Mais c’est à partir de 1990 qu’Etienne et Pascale de Bonnaventure relancent la vocation viticole du domaine. Ils font revivre l’esprit des grands vins de Beaumont, la première marche de l’appellation Chinon côté Loire, là où les cabernets, sous influence plus océanique, gagnent en dentelle et en finesse de fruit, comparés à ceux de l’est de l’appellation. Depuis 2017, c’est leur fils Jean de Bonnaventure, ingénieur Agronome et œnologue, qui poursuit l’aventure de l’exploitation familiale, dans le même respect de la plante et son terroir. Coulaine produit aujourd’hui une brillante gamme de chinons bio, conjuguant fruit frais et élégance de texture.


A la vigne, à la cave

Le terroir du Château de Coulaine se compose aux deux-tiers de coteaux argilo-calcaires. Le reste en plateaux argilo-siliceux, le tout sous influence océanique donnant finesse et élégance.

Travaillant de longue date en agriculture biologique, le domaine obtient sa certification en 1997. La réflexion a cependant commencé bien avant, depuis la refondation du domaine en 1989. La volonté de travailler les sols mécaniquement, et sans utiliser d’herbicides avait déjà germé. 

Le passage en bio implique aussi de ne plus utiliser une majorité des produits chimiques de synthèse pour les traitements phytosanitaires. La viticulture biologique étant en constante évolution, une réflexion se poursuit pour moins travailler le sols entre les rangs. En préservant notamment le couvert naturel ou en semant des mélanges de plantes nutritives pour la vigne. Ainsi qu’à la mise en place de confusion sexuelle pour lutter contre la prolifération des papillons ravageurs de la grappe. Les vinifications sont abordées de façon naturelle et non interventionniste.

Quelques photos du Château de Coulaine

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
Conformément au code de la santé publique, les vins, vins doux et bières ont un degré d’alcool de 3% à 18%

%d bloggers like this: