Agarrus

Le domaine Agarrus de Serge Scherrer est une belle histoire avant d’être un vignoble. Dans la région (Cévennes, Duché d’Uzès), on l’appelle la vigne du facteur. Postier dans sa première vie, Serge Scherrer est parti de rien pour bâtir son domaine Agarrus. Avec sa seule conviction, il élabore en bio et de façon naturelle quelques-uns des plus jolis vins de la région. On retrouve dans ses vins sa générosité, sa profondeur et son humilité. A découvrir de toute urgence !


La petite histoire d’Agarrus

Agarrus, c’est la belle histoire d’un Alsacien installé dans les Cévennes. Facteur le matin et vigneron l’après-midi. La carrière de Serge Scherrer au sein de La Poste ressemble fort à un accident de parcours. Forcé par les évènements de la vie, car l’ancien élève au lycée agricole et viticole de Rouffach (Haut-Rhin), titulaire d’un BTS agronomie, avait une tout autre destinée. C’est pour cela sans doute que l’homme a toujours gardé un œil sur la vigne qui l’entourait pour finalement y dénicher la perle rare.

Une vigne sauvée de l’arrachage

En 2007, Serge Scherrer rachète moins d’un hectare que son propriétaire souhaitait arracher trois jours plus tard. C’est le début de l’histoire d’Agarrus. Avec sa passion et peu de moyens, il élabore ses premières cuvées dans un hangar de 50m2 partagé avec un potier. En suivant son inspiration et ses convictions. Au fil des années, il ajoute quelques parcelles de vieilles vignes à son domaine. Pour atteindre aujourd’hui une surface totale de 7 hectares et quelques rangs.

Une approche naturelle au service du terroir

Le domaine qui s’étend en bordure de garrigue est intégralement conduit en culture biologique certifiée. Le respect de la nature est le maître mot : travail des sols sans désherbant, sans engrais et sans produits de synthèse. Vinifications sans intrants. Il en résulte des vins qui expriment merveilleusement leur terroir et valorisent le fruit avec justesse et précision.

Quelques photos du domaine Agarrus

%d blogueurs aiment cette page :