Château de Mérande

Château de Mérande

Le Château de Mérande s’érige à Arbin au cœur de la Combe de Savoie. Plus précisément sur les flancs de la Savoyarde au pied du massif des Bauges. André et Daniel Genoux, 6ème génération, gèrent avec force et conviction douze hectares de vignes en biodynamie. Pierre, le fils de Daniel, a rejoint le domaine en 2019. Le Château de Mérande est un véritable fer de lance pour les vins de Savoie.


Le vignoble du Château de Mérande

12 hectares de vignes constituent le vignoble du Château de Mérande, sur des terroirs pentu et difficiles à travailler.

  • La Mondeuse représente 7 hectares. Certaines vieilles vignes de plus d’un demi-siècle produisent en quantité limitée un vin qui exprime toute la richesse et la typicité du Cru Arbin.
  • La Roussanne représente 2 hectares plantés au pied du Rocher « le Grand Blanc », l’autre grand terroir du Bergeron.
  • L’Altesse, plantée sur les moraines glaciaires de Mérande, produit la Roussette de Savoie sur 1,5 hectares.
  • Gamay, Jacquère et Persan se partagent les quelques dizaines d’ares restants.

Depuis 2000, le vignoble s’agrandit avec la remise en culture d’anciens coteaux parmi les plus prestigieux crus. Comme « le Paradis » et « les Terrasses de Lourdens ».

A la vigne

Le Château de Mérande est mené en agriculture biologique certifiée depuis 2009 (Ecocert). La famille Genoux conduit également l’intégralité du domaine selon les principes de la biodynamie (Biodyvin). Tous les travaux de vigne sont effectués dans le but de préserver l’environnement naturel avoisinant : terrasses, haies et bosquets. Le Château de Mérande s’attache à préserver la biodiversité au cœur de leurs vignes de Savoie.

Afin que le terroir s’exprime dans sa personnalité la plus pure, André et Daniel Genoux n’utilisent aucun désherbant ou autres pesticides. Ils répandent sur les sols et la vigne des préparations biodynamiques de type végétales, minérales ou animales. A des moments précis en fonction du cycle de la vigne et en rapport avec un calendrier lunaire et planétaire. Le labour des sols s’effectue à la chenillette, au treuil ou à la traction animale.

Tous ces travaux se révèlent colossaux lorsque l’on se rend compte du dénivelé sur les coteaux où les vignes ont pris racines. Mais tous ces efforts ne sont pas sans récompense puisque les vins expriment avec force l’identité de ces grands terroirs.

A la cave

Le tri de la vendange permet d’obtenir en cave des raisins parfaitement mûrs. Les vinifications se font ensuite de façon traditionnelle, peu interventionniste, en levures indigènes et sans aucun intrant. Cela permet à André et Daniel Genoux de conserver la typicité de chaque terroir du Château de Mérande. Les vinifications se font en basse température, sans SO2, avec des macérations pelliculaires. Recherche des malos dans la mesure du possible.

Les élevages se font principalement en barriques pour les rouges et en foudre pour certains blancs. Pas de filtration pour les rouges, légers collages et filtrations pour les blancs.

Quelques photos du Château de Mérande

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
Conformément au code de la santé publique, les vins, vins doux et bières ont un degré d’alcool de 3% à 18%

%d blogueurs aiment cette page :