Château La Dournie

Acquis en 1870 par la famille Etienne, le Château La Dournie est une propriété familiale gérée de mère en fille depuis plus de six générations. Il est aujourd’hui conduit par Véronique Etienne : J’avais besoin d’enracinement, je ne suis pas repartie. […] C’est important pour moi d’aller à la vigne, de trouver des solutions de plus en plus naturelles et de les mettre en pratique. Je n’aime pas les vins tapageurs, trop mûrs. Il faut de l’harmonie et de la légèreté, du fruit et quand même la concentration propre à nos sols de schistes.



Un terroir unique

Adossé aux contreforts des Cévennes à une altitude d’environ 160 mètres au-dessus de la mer, le terroir est composé de schistes, sols acides, et texture sablo limoneuse. Sa particularité est d’emmagasiner la chaleur la journée pour la restituer la nuit. Ici, le vent et le soleil sont les maîtres du jeu. L’encépagement est composé de Syrah, Grenache, Carignan et Cinsault. Les vignes de 30 ans en moyenne ont toutes été réencépagées, il reste cependant quelques vieux grenaches de 50 ans.

De la culture raisonnée à la culture biologique

Le soin particulier porté à la vigne en culture raisonnée par les hommes et les femmes du domaine depuis de nombreuses a permis au domaine d’entreprendre sereinement sa conversion à la culture biologique (certification terminée en 2017). A la cave, les vinifications sont faites le plus naturellement possible.

Quelques photos du domaine

%d blogueurs aiment cette page :