Pierre & Catherine Breton

Breton Bourgueil

La maison Breton se pose là, à Bourgueil en centre Loire. La famille de Pierre y a toujours été, la vigne est son expression depuis des générations. On y fait parler le Cabernet Franc, qu’on appelle ici « breton » comme par hasard …. Culture biologique, pratiques biodynamiques, approche naturelle, le domaine est une véritable référence dont la réputation n’est plus à faire.


A la vigne, à la cave

La conversion bio en 1994 n’était qu’une première étape pour le domaine Breton. La rencontre avec Jules Chauvet, vigneron du Beaujolais adepte d’une œnologie entièrement naturelle, les mena plus loin dans leur quête.

« Le vin biologique repose sur une absence de chimie dans la culture de la vigne. A cela, le vin naturel ajoute une vinification sans apport de levures exogènes. Cette levure se trouve dans la peau du raisin qui capte l’authenticité du terroir. Afin d’aboutir à un processus de production global, nous n’utilisons pas de souffre ou très peu, nous récoltons à la main les raisins sains et murs et nous utilisons uniquement des composts après les labours et les binages manuels ».

Le Guide des Meilleurs Vins de France

Depuis plus de vingt ans, Catherine et Pierre Breton creusent avec succès leur sillon de vin bio en Touraine. Leur fils Paul les a rejoints au domaine et vinifie notamment le vouvray Pierres Rousses. Les tanins très fins et doux des longues macérations se retrouvent dès les délicieuses cuvées de soif Trinch et Avis de Vin Fort, peu protégées en soufre, destinées à être bues jeunes. Les vins de terroir (Clos Sénéchal, Les Perrières et Nuits d’Ivresse, composées de vignes de Grand-Mont et Busardières), plus intenses, n’ont jamais présenté autant de finesse et de précision que dans les derniers millésimes, tout en conservant une trame un peu sauvage qui leur confère beaucoup de relief. Ils savent aussi très bien vieillir. (source)


Quelques photos du domaine Breton

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
Conformément au code de la santé publique, les vins, vins doux et bières ont un degré d’alcool de 3% à 18%

%d blogueurs aiment cette page :